PEROU

Au Pérou, nous visiterons que le Sud à travers quelques étapes.

- Cuzco : point de départ de la Vallée Sacrée, du Macchu-Picchu, Rainbow Mountain...

- Ica et son oasis Huacachina

-Pancaras, Pisco pour se détendre au bord du Pacifique

- Lima pour prendre notre avion vers les Etats-Unis

Suivez-nous sur les réseaux !

Planete-et-Sacs-Ados

  • Grey Facebook Icon
  • Grey Twitter Icon
  • Grey YouTube Icon
  • Grey Pinterest Icon
  • Grey Instagram Icon

Tout est plus fun en vidéo  !

Cusco

January 03, 2023

Cuzco sera notre point d'entrée au Pérou et le départ d'une multitudes d'excursions comme Rainbow mountain, Macchu-Picchu et la Vallée sacrée

La Vallée Sacrée

February 23, 2023

Pour cette visite, nous choisissons de passer par une agence; besoin de se laisser porter...

On avait un peu oublié ce que c'était de suivre un guide comme les chinois (hihihi), journée au pas de course mais très enrichissante néanmoins.

Machu Picchu

May 28, 2023

Idem que pour la Vallée Sacrée, nous choisissons de partir deux jours avec la même agence que les deux autres excursions.

Avec tout ce qu'on entendait sur les visites du Macchu, il nous semblait impossible financièrement de réaliser cette visite.

En fait, allez voir sur place, une multitude d'agence peu vous combiner cette sortie à des prix abordables!

Rainbow Mountain

May 28, 2023

Cette journée fut haute en couleurs!

Entre la montagne arc-en-ciel, la vallée rouge et l'altitude ce fut une sacrée découverte!

d'autant plus qu'on a partagé cette journée avec Fabian!!!

 

Ica et son oasis

May 28, 2023

Après les montagnes, cap vers l'océan sans oublier une halte à l'oasis de Huacachina et ses buggys!

Pisco

May 28, 2023

 

 

Pisco est un village et un APERO made in Pérou!

A deux pas de Paracas, ce village nous a permis de plomger dans une ambiance péruvienne.

Lima

May 28, 2023

Ce sera la pause avant le grand départ pour les états-unis.

Barranco, Miraflores nous ont réservé de sacré surprises !

Please reload

Cusco

Nous poserons nos sacs une dizaine de jours dans cette ville très touristique.

Elle a de quoi l'être !

Porte d'entrée d'une multitude d'excursions, tout est fait pour le bien-être du voyageur. Atmosphère, sécurité, massage, restaurants, coins cosys...

Cela tombe bien car au bout de 8 mois de tdm, nous sommes dans une phase où la France, nos amis, nos familles nous manquent. Du coup, nous savourerons tous ces petits coins cocooning, nous les appécions certainement plus que de raison mais dieu que c'est bon une bonne pâtisserie, un plat savoureux limite gastro, un service de qulité, uné déco recherchée...

A ces occidentaux, ils veullent du dépaysement ou pas ?

 

Nous dormirons les deux premiers jours à Guest Homme Aparthotel  qui en fait est un appartement.Légèrement excentré, correct mais très froid. On avait trop froid pour y rester. Du coup, on choisira Los Angeles en direct. N'hésitez pas à passer en direct, souvent c'est moins cher que sur internet.

Toujours dans ce besoin de cocon, il est situé à deux pas de la place Armas. On y vivra une petire vie de quartier où nous croiserons le chemin de Fabian, le sosie de mon neveu Antoine. Fabian est un jeune homme de 19 ans qui a quitté le Venezuella pour Cusco. Il y travaille très dur et essaie d'aider sa famille à distance. Il est adorable. Il nous conseillera quelques restaurants qu'on a trouvé à notre goût. Le premier Andean Grill est vraiment intéressant; pour 25 Soles voire 15 soles, vous y goûterez es plats typiques péruviens, service exquis et groupe musical.

Puis, pour les autres jours, Fabian nous a recommandé le restaurant El Fogon juste au-dessus à 15 soles. Non seulement c'est bon mais Martin et sa famille sont adorables et passionnés d'opéra et de classique. Il nous transmettra sa passion; si tout va bien ils devraient même passer nous faire un coucou en France dans quelques mois; croisons les doigts!

Au-delà de leur qualité, nous avons adoré ces rencontres chaleureuses, on avait le sentiment de vivre dans ce quartier depuis un bon moment comme à Bangkok! Merci à vous tous, vos attentions nous ont vraiment touchées.

A gauche Fabian, à droite Martin et sa femme.

Superbes rencontres qui nous ont fait du bien.

J'espère que nos routes se croiseront de nouveau.

vallee sacrée

Pour la Vallée Sacrée, contrairement à nos premières envies, nous la ferons avec l'agence Vertigo Travel Peru, nous prendrons cette agence pour le Machu Picchu et la Rainbow Mountain. Cela permet de négocier un petit peu les tarifs.

Le fait de le faire en une journée permet de se poser mais on avait oublié les visites de magasins!

On a trouvé les visites des sites un peu trop rapides, sinon tout était parfait, le buffet également.

Dans cette journée Marathon, nous verrons Chinchero, Moray, Les Salineras, Ollantaytambo, Pisaq.

 

CHINCHERO

Chinchero est située à 3 754 mètres d'altitude à 28 kilomètres de CuzcoLes importantes ruines incas de la ville ont été fouillées et restaurées par la Mission archéologique espagnole entre 1968 et 1970. 

Il y a des vestiges datant d'environ deux mille ans. Chinchero était l'endroit choisi par l'Inca Túpac Inca Yupanqui pour établir sa résidence. Il a ordonné la construction de beaux palais pour son usage personnel et celui de sa panaca.

Vers 1536, dans le feu de la Conquête, Manco Inca initia sa rébellion en brûlant Chinchero pour que les Espagnols ne renouvellent pas leurs provisions et cessent de le persécuter. Lorsque le vice-roi Toledo a visité Cusco , il s'est arrêté à Chinchero. Ici, il a établi une réduction des Indiens et a ordonné la construction de l'église actuelle, qui a été construite sur les belles salles Inca. 

Chinchero, sera le premier site visité de la journée. Vous pouvez acheter vos Bolleto ici; pour info les enfants mineurs peuvent avoir le bolleto intégral au prix du partiel. C'est un ticket obligatoire vendu par la municipalité.

Lien pour plus d'infos ici. Pour la vallée sacrée nous avons pris le partiel à 70 soles au lieu de 130 soles.

Nous commencerons la visite sous la pluie et la brume. Mais c'était tout de même un vrai plaisir de voir s'enchevêtrer les nuages, les arbres et les ruines. Attention, retour glissant! Pour accéder au site, il faut grimper les marches du village et sous la pluie, comment dire... ça glisse!

MORAY

Moray est un ancien centre de recherche agricole inca situé à 3 500 m et à 50 km au nord-ouest de Cuzco

On dirait trois amphithéâtres, un principal suivi de deux secondaires plus petits . Il y a plusieurs terrasses disposées en cercle concentriques. En fait il s'agissait d'un centre de recherche agricole inca où étaient pratiquées des expériences de culture.

La position des terrasses crée toute une série de microclimats : la température est plus élevée au centre mais diminue ensuite en fonction de la distance de chaque terrasse. Cela permet de simuler une vingtaine de microclimats différents. On pense que Moray a notamment servi à prévoir les rendements agricoles. Il semble aussi qu'à Moray les Incas tentaient d'acclimater aux conditions locales des plantes exotiques.

Les terrasses sont constituées de murs de soutènement, de terre fertile et d'un système d'irrigation complexe. 

Moray reste un endroit impressionnant tant par ses constructions que par ses montagnes aux neiges éternelles environnantes. Les cercles sont parfaits et quand on sait que c'était un laboratoire pouvant accueillir et étudier plus de 250 espèces de plantes c'est époustouflant. cette civilisation était vraiment très scientifique.

SALINERAS

Ce sont des salines à flanc de montagne. A plus de 3 200 m, une source chaude jaillit donnant naissance à un ruisseau saturé de chlorure de sodium. Un atout précieux dans cette région très éloignée de la mer. Aujourd'hui, les 700 à 800 familles qui possèdent les quelque 3 600 bassins sont organisées en coopérative. La production annuelle totale oscille entre 160 et 200 tonnes. Encore exploitées aujourd’hui, les salines datent de l’époque pré-inca et ont été développées au fil du temps.

C'était LE site qu'on voulait voir; incroyable ces bassins suspendus si loin de la mer.

On goûtera des graines de maïs...salées. La visite permet de se balader sur quelques bassins; le filet d'eau provenant de la source est effectivement chaud, le sel se cristalise au fur et à mesure de la journée. En plus du Bolleto, il faudra verser 10 soles à l'entrée pour la coopérative.

OLLANTAYTAMBO

Après un buffet fort succulent, nous voilà reparti pour un quatrième site: Ollantaytambo. Certaines personnes arrêtent la visite ici pour prendre le train direction le Machu Picchu.

Ollantaytambo est une forteresse inca dont le nom signifie l'auberge d'Ollantay, du nom d'un guerrier.

C'est l'un des seuls vestiges de l'architecture urbaine inca avec ses bâtiments, ses rues et ses patios. Dans la partie haute se trouvent les vestiges du temple, tout en porphyre rouge, la couleur de cette roche est dédiée à la déesse Pachamama. Les spécialistes ont décelés cette roche sur une montagne en face du site, quand on voit les blocs on se demande vraiment comment ils ont pu le sramener jusque ici!

La forteresse se compose de cinq étages de terrasses donnant sur le ravin, et de six sur la vallée, sans compter une longue muraille fortement épaisse qui lui sert de base. Vers le sommet, plusieurs blocs de porphyre rougeâtre de 5,44 m de long sur 1,46 m de haut gisent couchés sur le sol ; deux autres, disposés en angle droit, marquent l’entrée d’un souterrain qui aurait communiqué avec Cuzco (la ville impériale). Il existe dans le mur du cinquième rempart, dix niches ou guérites tournées vers Cuzco et une porte par laquelle on entre dans l'intérieur du fort. 

La ville en elle-même a la forme d'un épi de maïs. Les maisons représentant les grains, qui eux-mêmes sont séparés par des canaux.

Plus par ici.

PISAQ

 

Le site de Písac est l'un des plus importants de la Vallée sacrée des Incas. Les ruines sont réparties le long de la crête en 4 groupes : Pisaqa, Intihuatana, Q'Allaqasa, et Kinchiracay.

  • Intihuatana comprend plusieurs thermes et temples, dont le Temple du Soleil

  • Q'Allaqasa, qui est construit sur un éperon rocheux dominant la vallée, est aussi appelé la citadelle.

Le versant de la colline est strié de terrasses agricoles construites par les Incas et toujours utilisées, montrant comment les incas ont réussi à mettre en culture les pentes abruptes des montagnes.

Avec ses constructions militaires, religieuses et agricoles, le site avait une triple fonction. On pense que Písac défendait l'entrée sud de la Vallée Sacrée, tandis que Choquequirao défendait l'ouest et la forteresse d'Ollantaytambo, le nord.

Les chercheurs pensent que les terrasses étroites qui se trouvent en dessous de la citadelle représentent l'aile d'une perdrix (pisac'a), qui a donné son nom au lieu.

On peut voir également à Písac des falaises percées d'excavations. Ces dernières étaient des tombes de villageois incas qui ont été pillées avant l'arrivée des archéologues. Il y a plus de 13000 tombes dans cette partie!

Vous aurez compris, tout ça en une journée!

C'est le choix qu'on a fait, pour ceux qui préfèrent, vous pouvez aller vous-même dans les villages, il y a de quoi s'héberger et se restaurer. je pense que c'est plus sympa, mais à ce moment là du tdm, la famille était fatiguée et pas envie de faire et défaire nos sacs... 

Carte de la Vallée Sacrée

machu picchu

Machu Picchu  vient du quechua machu : vieille, et pikchu : montagne, sommet. C' est une ancienne cité inca du xve siècle au Pérou, perchée sur un promontoire rocheux qui unit les monts Machu Picchu et Huayna Picchu .

Abandonnée lors de l’effondrement de l'empire inca et avant la fin de sa construction, Machu Picchu, la ville sacrée oubliée durant des siècles, est considérée comme une œuvre maîtresse de l’architecture inca.   Ses caractéristiques architecturales et le voile de mystère que la littérature a tissé sur le site en ont fait une des destinations touristiques les plus prisées de la planète. Le 7 juillet 2007, Machu Picchu a été désigné comme l’une des sept nouvelles merveilles du monde par la NewOpenWorld Foundation, un organisme non officiel et à caractère commercial. Picchu »

Ci joint le lien wikipédia qui relate l'histoire de ce site exceptionnel. Par ici.

L approche du Machu Picchu

Il se fait désirer !!
 

6h de bus 🚌 🚌, 2h30 de marche le long de la voie ferrée 
Nous voici à Aguas Calientes.
Demain, réveil de bonne heure pour voir cette merveille.

La balade nous a permis d entendre le chant des grosses perruches 🐦🐦🐦 , la rivière dévaler la pente et croiser l inca trail 🚞 🚞

Très déroutant de longer une voie ferrée

 

Machu picchu : Il se mérite suite

 

Après une journée de voyage, levé 4h du matin pour prendre le bus (1h d attente) et nous sommes en basse saison!
Arrivés à l entrée, cohue, pluie, brume...tout ce qu on aime  ☔💧☁
Le guide commence les explications, on voit peut de chose, même pas les montagnes qui nous entourent.

Pas grave, on déambule au milieu des vestiges, essayons de comprendre les explications en espagnoles...

Et Miracle, le Soleil 🌞🌞 commence à percer les nuages!

Machu PicchuIl:  se mérite 3

 

Ça y est les nuages se lèvent, et on peut enfin voir le paysage qui entoure le site.🌞

Les montagnes sont puissantes, envoutantes et bienveillantes. Incroyable que des hommes aient pu construire et vivre ici.🌸

Pour le retour, cette fois-ci on prendra le chemin ou plutôt les marches qui descendent sur Aguas Calientes. 50mn de marches incas qui varient de 10 à 70cm, imaginez avec mes p'tites pattes...et là franchement on n,a pas regretté d avoir pris le bus 🚌ce matin pour monter au Machu Picchu!

Puis, de nouveau sur la voie ferrée  pour rejoindre hydro electrica et les 6h de bus pour Cusco.
On mangera 🍴🍜 au bungalow qui ressemble à celui du Cambodge. Mis à part bébêtes, pause méritée au pied de la jungle...🐦🐛🐞

On peut faire moins ou plus fatigant pour aller voir le Machu Picchu chacun choisit son expérience mais vu les tarifs💶 pratiqués certaines décisions sont un.peu imposées.

Un regret : ne pas avoir passé deux nuits à Aguas Calientes et profiter du village, des eaux thermales...Beaucoup de blog ne vante pas ce village trop touristique, et bien nous on y a trouvé une âme de village de montagne qu on aurait bien apprécié une journée de plus!

Machu Côté Pratique

On entend tellement de chose sur le Machu qu'on a faillit abandonner pensant que les prix prohibitifs seraient incompatibles avec notre budget. Nous sommes passés par l'agence Vertigo ravel péru en moyenne 95 dollars/personne (bus, hôtel, entrée, repas compris). En plus c'est plus simple qu'on le pensait. Facile à dire une fois fait!

En passant par Ollantaytambo le train est moins cher que par Cusco et ce village une fois vidé de ses hordes de touristes est très agréable.

Options :

Train Hydro électrica/Agua Calientes : 31 dollars/trajet/personne ou 2 à 3h de marche gratuit.

Bus Agua Calientes/ Machu: 12 dollars/trajet ou 1 à 2h d'ascension des marches Incas gratuit.

Pour info, à hydro électrica, on peut acheter billet de bus retour Cusco pour 30 soles maxi, départ 14 heures.

rainbow mountain et vallee rouge

Cette excursion était aussi importante pour nous, incroyable cette montagne aux sept couleurs.

Depuis peu de mois, nous pouvons compléter le treck en s'ajoutant une balade d'une heure vers la vallée rouge (5 soles) qui reste également un paysage incroyablement coloré.

On passera par plusieurs temps : chaud, neige, soleil..

Le nombre de kilomètres parait également à notre portée mais c'est sans compter sur les méfaits de l'altitude. Coline va en faire les fraits de nouveau, du coup stop à la Rainbow Montain, seuls Seb, Anaëlle et fabian iront voir la Vallée Rouge.

On avait noté cette excursion depuis des mois et honnêtement pas déçus si ce n'est ce satané mal d'altitude (MAM). Ca prend tout le monde, à tous les âges et quelque soit la condition physique.

Deux heures à 5000m c'est une rando de 10h à chercher son souffle à chaque pas. Coline en fera encore les frais et du coup impossible de faire la vallée rouge mais au moins elle aura vu celle des sept couleurs. 

Cette jounée a été encore géniale, le buffet nikel et Fabian a pu nous accompagner.

 

l'oasis de huacachina 

De Cusco, nous filons directement à ICA situé à 4kms de Huacachina. 17 heures de bus nous attendent. Vu qu'on fera les trois quarts du trajet en montagnes, on choisit une agence renommée: Cruz del Sur avec repas, cama inclus.

On prendra le bus de 14 heures pour arriver vers 8H le lendemain matin à Ica. Vous pouvez réserver en ligne.

Ica est à 4kms de l'oasis de Huacachina où nous avons réservé une chambre à Rochabus. Il y a une piscine!

On y restera deux jours, on croisera la route de la famille Blein en tdm pour deux ans avec leurs deux enfants. Soirée sympathique, j'espère que lers projets au Mexique se concrétiseront.

On profitera de cette oasis pour découvrir les joies du buggy et du sandboard.

On partira de ce désert avec Pérubus pour Pisco. En allant directement aux guichets, 5 soles le trajet contre une trentaine avec Cruz del Sur pour Paracas. Le trajet dure à peine une heure et demie.

Premier soir, découverte de l'oasis et ascension des premières dunes à pied pour assister au coucher de soleil.

Le lendemain, nous irons pls loin avec le buggy et le sandboard; comptez une trentaine de soles pour l'excursion de deux heures au sunset, vérifiez si l'entrée 3,70 soles est incluse. Passer de la cordillère à l'oasis a été un véritable choc d'altitude, de température... d'autant plus qu'on n'avait jamais vu ce type de paysage. C'est franchement sympa à faire et ça pousse au farniente. 

 

pisco / paracas

Paracas est beaucoup plus touristique que Pisco. D'ailleurs les prix des hôtels, des trajets de bus...varient du simple au double. On souhaitait se poser au bord de l'océan quelques jours, CNED oblige. Les filles doivent envoyer quelques devoirs histoire d'être tranquilles aux Etats-Unis (notre prochain pays).

A pisco, on a choisit hôtel avec piscine, le Regency Plaza Hôtel, il est situé au centre de Pisco à deux pas de toutes les commodités. Il faut savoir que ces deux villes ont été meurtries par le séisme de 2007; les immeubles sont encore en cours de constructio. c'st étrange cette sensation de désert, ruines, reconstruction, on se croirait au moyen orient. L'océan ici est froid et se baigner est compliqué. A paracas, les plages sont jonchées d'algues vertes, mis à part bronzette, on ne peut guère faire autre chose. aussi, privilégiez la piscine à l'accès à l'océan; vous serez plus sûr d'en profiter.

Personnellement, nous avons préféré Pisco à Paracas; le collectivo ne coûte que deux soles por rejoindre ces deux villes. Quoique Paracas est un bout de station thermal pour touristes avec embarcadère pour les îles Balletas qu'on ne fera pas.

Trois jours relax à Pisco au bord de la piscine, l'hôtel est super propre et ses petits déjeuners géniaux pour le Pérou.

Les filles vont faire un peu de CNED, dernière ligne droite avant les Etats-Unis.

On va même se faire un petit gasro à l'As des Oro's, où je dégusterai les spécialités du front d emer (ceviche, calamars..). seb et els filles vont enfin déguster une viande de beouf "no carne". On va également tester la Polleteria, c'est un restaurant où tu choisis 1/4, 1/2 ou un poulet entier avec frittes, salade. Il y en a pas mal au Pérou, c'est pas cher et ça change du saltado, milanesa...

On fera un après-midi à Pacaras qui ne nous a pas séduit du tout.​​

 

Coin géo

 

Pisco se trouve à deux pas de la plaque de Nazca et de la plaque sud-américaine.

En 2007, un séisme d'une magnitude de 8,0 sur l'échelle de Richter, secoua la côte centrale du Pérou . L'épicentre fut localisé à 150 km au sud-est de Lima à une profondeur de 39 km.

Le séisme eut son origine dans le choc entre la plaque de Nazca, en subduction, et la plaque sud-américaine. Cette frontière de plaques est caractérisée par une des plus grandes vitesses de convergence au monde (7,7 cm/an)3.

7O% de la ville a été détruite, on en voit encore les stigmates sur les bâtiments et sur les personnes qui ont souvent un membre en moins. Cette ville a beaucoup d'atouts en réserve dommage que les touristes soient orienter vers Paracas car Pisco est beaucoup plus vivant!

 En savoir plus par ici

 

quelques recettes delicieuses

Pisco Sour

Le Pisco aurait été inventé par des immigrants italiens qui auraient voulu reproduire au Pérou la Grappa italienne. Pisco est la ville péruvienne où est né l’alcool de raisin du même nom. Le Pisco sour est un coctail très utilisé au Pérou comme apéritif, il est délicieux. Histoire du Pisco Sour par ici.

Rectte de grand-mère : Limonada

Ingrédients :

1 litre d'eau
150 g de sucre en morceaux
2 citrons (non contaminés, c'est mieux)
1 blanc d'oeuf

 

Préparation:

 

Frotter les citrons avec les morceaux de sucre jusqu'à ce que ceux-ci soient bien colorés par le zeste (pour le goût et la couleur)
Presser les citrons et ajouter le jus aux morceaux de sucre. Remuer.
Verser l'eau bouillante sur le tout.
Remuer, laisser refroidir, filtrer. Et mettre au frais.
Pour que cela soit pétillant, il faut ajouter une petite pincée de bicarbonate de soude. ATTENTION, CA MOUSSE, mais ça amuse tout le monde.
Pour la mousse, on bat un blanc d'oeuf qui restera mousseux mais tiendra. Il faut éviter de le monter en neige comme pour un gâteau, bien que cela ne doit pas être mauvais.
Puis disperser cette mousse sur les verres remplis de limonade.
On peut faire cette même recette à l'orange, mais en mettant 2 oranges et 1/2 citron.

Limonada

 

Au Pérou comme en Bolivie, ils proposent régulièrement des jarres de limonade. On a vraiment aimé et on a cherché à conserver cette recette pour notre retour.

J'espère que ça sera aussi bon qu'ici.

Chicha Morada

 

Voici la boisson emblématique du pays. Il s’agit de maïs noir fermenté. C’est assez sucré.

Généralement c'est Limonada ou Chicha, on préfère la 1° !

INCA KOLA

 

Le soda du Pérou!Soit-disant pour contrer Coca-cola mais c'est ce dernier qui le produit !?! Ça a goût un peu le bonbon ou de médicament pour l'estomac. Bref il vaut mieux le boire frais! (et à petites doses car on peut vite en être dégoûté)

 

L'Amérique latine a réveillé nos papilles gustatives.

Entre le Lomo Saltado, la limonada, le porc mariné à la chicha, le ceviche...c'est un délice.

Lien vers quelques recettes par ici

lima

C'est avec regret que je quitte Pisco pour Lima et ses 10 millions d'habitants.. 4h30 de bus nous attendent avant de rejoindre la capitale du Pérou. On a trouvé un logement le Wilka House Barranco dans le quartier de Barranco.

Ce quartier est truffé de demeures au style coloniale, hispanique, mélange de chaux, couleurs, fer forgé...j'adore cette architecture année 30 ! On passera trois jours à déambuler dans les rues, à dénicher ces demeures et les décos de certain restaurants. On débordera que le quartier très prisé de Miraflores qui jouxte Barranco. 

On passera les trois derniers jours à l'hôtel Limper B§B situé à 2kms de l'aéroport. Le quartier est moins populaire mais encore une fois il a l'âme péruvienne et on aime vraiment cette ambiance. De plus, à cet h^tel, on bénéficie d'une terrasse sur le toit. C'est trop génial de prendre l'apéro sur les toits de la ville.

Barranco et Miraflores

 

Ce sont deux quartiers assez prisés qui donnent sur la mer. Situés au-dessus des falaises, il est difficile d'accéder à l'océan car les appartements en front de mer sont barricadés et entourés de grilles avec gardien.

Barranco est un quartier art déco qui est juste à tomber. Notre logement y était situé et a été idéal pour recharger les batteries avants les Etats-Unis.

On a même pu voir le musée de l'électricité et quelques antiquités.

Quant à Miraflores, c'est le quartier où il faut être pour les touristes; moderne, surfait, dynamique...les filles y ont retrouvé leurs enseignes préférées mais aucun achat! Comme quoi le tdm les a dematérialisées ou elles attendent les states!

Les Vautours de Barranco

 

Barranco et Lima fourmillent de vautours noirs! Depuis l'année dernière, certains sont dotés de balises et caméras pour surveiller les ordures et lutter contre les pollueurs. Voir plus ici. 

Ils sont partout et pourraient être un peu malveillant par moment. Perso, ils sont très nombreux dans la rue des restaurants à Barranco et forcément en passant sous les arbres où ils nichaient, devinez ce que j'ai reçu sur le bras...

Le Garùa coin SVT

C'est le brouillard de Lima, omniprésent de avril à octobre (hiver hémisphère sud).

Nous, nous sommes au début de la saison hivernal on le voit mais il n'a pas encore tout envahit. Du coup certaines photos ont été prises sur internet.

Sa Formation (source wikipédia)

Les eaux froides du courant de Humboldt sont responsables à la fois des déserts côtiers et de la garúa le long des côtes du Pérou et du Chili des latitudes 5 ° à 30 ° Sud, une distance nord-sud de 2 800 kilomètres. Entre ces latitudes, le courant de Humboldt embrasse le littoral apportant des températures douces et une humidité élevée à une région hyper-aride. Les eaux froides du Humboldt créent une inversion , l'air près de la surface de l'océan étant plus froid que l'air au-dessus, contrairement à la plupart des situations climatiques. Les alizés soufflent l'air frais et le brouillard vers l'est sur les zones côtières, où le brouillard se transforme en bruine et en brume, le garúa. 

 

Garúa est un brouillard dense qui ne produit pas de pluie . Les gouttelettes d'eau dans le brouillard mesurent entre 1 et 40 microns de diamètre, trop fines pour former de la pluie. Ce brouillard a un impact de 3° environ sur les températures moyennes et 34% sur l'ensoleillement.

Les goutelettes de ce brouillard sont très prisées car nous sommes sur une zone désertique et parfois ce sont les seules sources d'eau. Des innovations sont en cours pour essayer d'en capturer au maximum pour les villageois et les cultures.

 

Les nuages et la brume garúa omniprésents de l'hiver à Lima ont conduit l'auteur américain du XIXe siècle, Herman Melville, à appeler Lima «la ville la plus étrange et la plus triste que tu puisses voir» (Lima, XXIe siècle). et a été décrit comme ayant une «beauté cachée».

 
 

Lima

 

Direction centre ville et son coeur historique. On profitera du bus panoramique pendant une petite heure pour découvrir les monuments principaux de la ville. Puis, magasins!

Il y a deux places importantes. Les immeubles sont parés de balcon en bois merveilleusement sculptés.

On va découvrir la fête des quinze ans qui est très importante dans la vie des jeunes filles en Amérique Latine.

Dommage qu'on n'est pas ça en France; les filles en sont pâles de jalousie...

On en parle ci-dessous et vous comprendrez pourquoi !

 

 

La QUINCEANERA, rêve de filleS !

La Fête des Quinze ans est un des jours les plus important pour une jeune femme; ici elle est quasiment au même niveau que le mariage!

Tradition bien ancrée au Mexique et dans les pays Latino-Américains, la fête des 15 ans (fiesta de los quince años), appelée également les 15 printemps, les quinceañeras, ou tout simplement les 15, est une célébration destinée à symboliser le passage de l’adolescence au statut de femme d’une jeune fille le jour de son quinzième anniversaire.

 

Plusieurs versions s’opposent quant à l’origine de la quinceañera : Espagnol (plus d'actualité aujourd'hui), Aztèque, Cubaine...​ Etant donné que le Mexique est le pays de départ de la fiesta de los quince años en Amérique Latine, nous allons voir le déroulement de la fête dans ce pays.

Le déroulement de la Fête

 - Dans la tradition catholique, une messe à laquelle n’assistent que les proches de la jeune fille ouvre la cérémonie. Ensuite tous les invités patientent jusqu’à l’arrivée de l’adolescente, qui arbore une robe assortie au bouquet qu’elle porte.

 - S’ensuit une danse avec ses cavaliers (2 minimum, 15 maximum) suivie d’un couronnement. En effet dans l’esprit d’un conte de fée, la quinceañera (la fille de 15ans) est coiffée d’un diadème, plus ou moins luxueux selon les moyens de la famille.

 - On porte ensuite un toast solennel en l’honneur de la jeune fille, en veillant à ce que la couleur de l’apéritif soit assortie à sa robe.

 - Un orchestre traditionnel de mariachis assure l’animation du bal dans l’idéal, mais il est souvent remplacé par une sono. Il joue un rôle important pour le rythme de la fête, tout particulièrement au moment de la valse. Cette tradition veut que l’adolescente danse avec l’ensemble de ses cavaliers, avec son père, mais également avec toutes les personnes importantes dans son entourage tandis que ses cavaliers s’occupent de danser avec les autres femmes présentes. A noter que ces personnes, qui ne sont pas forcément au courant de leur participation active à la valse avant le moment venu, sont appelées sur scène par un maître de cérémonie.

 - La quinceañera doit également effectuer un spectacle de danse, avec des chorégraphies sur lesquelles elle s’est entraîné dans le but d’offrir la représentation la plus étonnante possible. C’est le seul moment de la fête où l’adolescente est amenée à changer de tenue afin de pouvoir danser plus facilement.

 - Enfin, c’est elle qui clôt le bal en dansant seule sur scène.

 

Certaines traditions, en perte de vitesse, sont tout de même encore grandement respectées.

 

Ainsi, afin de symboliser le passage à l’âge adulte, la quinceañera reçoit des mains d’une petite fille une poupée, la dernière de sa vie d’enfant. Elle peut décider de jouer avec pour assumer son rôle, ou non, mais c’est en tout cas le dernier jouet qu’elle recevra.

- De la même façon, au cours de la soirée, la quinceañera reçoit des mains de sa mère, ou d’un parent proche une paire de chaussures à talons hauts. Elle défait alors ses chaussures à talons plats, et se fait chausser ce symbole de féminité, passant ainsi symboliquement du statut de jeune fille à celui de femme.

 - Le partage du gâteau revêt également un caractère symbolique, puisque la quinceañera doit le goûter en mordillant sa part (comme le ferait une enfant) avant de distribuer les parts restantes aux petites filles présentes.

 

Enfin, la fête des 15 ans traditionnelle, bien qu’à l’origine probable de la fête des 16 ans Américaine, est de plus en plus calquée sur le modèle venu des USA. Un retour de flammes, qui peut modifier certains stades de la cérémonie. Ainsi, il n’est de nos jours pas rare que la quinceañera, lorsqu’elle danse seule sur scène, le fasse sur une chanson de Justin Bieber, puisque c’est le seul moment de la soirée où elle choisit la musique.

Mais les grandes étapes de la fête sont restés inchangés. 

Les quince años sont une cérémonie aussi importante pour les jeunes Mexicaines que le jour de leur mariage. Et, quel que soit le budget disponible, toutes les familles l’organise sous une forme ou une autre.

Source internet

Et maintenant, la Quinceanera en image !

Rêve de princesse, rêve des filles !

Fête des 15 ans,

18 ans, 

Bal de Promo,

Pourquoi rien de tout ça en France ?!?

 

Ok, kisch, mais rêve de princesses ça berce notre enfance!

 

Newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter afin de toujours être au courant des dernières nouveautés en indiquant votre adresse e-mail !

Please reload

Quelques liens :